Association Autrement / Côte d'Or / Dijon / Troubles du comportement alimentaire, anorexie mentale, boulimie

Espace e-Learning / TCare
bas de page

Anorexie, boulimie, compulsions alimentaires : l'association peut vous aider à voir les choses Autrement

Formations continues professionnels de Santé Qui sommes-nous ? Contactez-nous Bibliographie et glossaire des TCA Témoignages
Vos témoignages
Anorexique, qui a dit ça ? J'aurais décidé de guérir de l'anorexie Rouler vers la guérison de l'anorexie : chacune dans sa voiture Témoignage anorexie : un dimanche comme les autres, ou presque ! L'arc-en-ciel de la vie La relation à l'autre Lettre à une petite anorexique Les maux des mots Promesses carnivores Une longue traversée Un papillon né pour la vie
Articles de presse Anorexie mentale : au-delà des apparences
Étudiants : l'anorexie et la boulimie, pour vos T.P.E. Nos plaquettes d'aide et de conseils Rejoignez-nous et devenez membre Je fais un don maintenant Adresses Web utiles Annuaire des thérapeutes à l'étranger

L'arc-en-ciel de la vie

fleur3.gifIl était une fois une chenille, toute petite, toute légère, mais portant un poids si lourd sur ces épaules, que ses ailes n'avaient pas de place pour se déployer.

Elle ne pouvait donc pas devenir papillon et s'envoler vers le bonheur qui l'attendait dans ce ciel bleu rempli de couleurs ! Et pourtant, elle savait qu'il pouvait y avoir d'autres couleurs que celles qui l'enfermaient dans son enveloppe si dure à faire éclater. Ces couleurs, c'était celles de l'arc-en-ciel qu'elle pourrait visiter une fois devenue papillon.

Hors, petit à petit, elle fit confiance aux papillons qui l'entouraient et tentaient de l'aider. Elle se dit, qu'eux, ayant déjà les ailes pour découvrir les couleurs de l'arc-en-ciel, voyaient sûrement plus clair qu'elle car leur vision n'était pas uniquement en noir et blanc. Elle leur livra ses peurs, ses problèmes, sa vie ... tout ce qui, par leur poids, la retenait au sol. Et elle commença tout d'abord à voir ces couleurs que ces papillons reflétaient, dégagaient. Et elle trouva cela très beau.

Elle eut de plus en plus envie de laisser ce poids derrière elle et de s'envoler avec eux. Mais quelque chose la retenait encore, elle n'avait pas pu tout livrer. Alors elle prit conscience que l'on ne peut pas faire les choses à moitié. En effet, elle ne voulait pas être mi-chenille, mi-papillon. Cela n'était pas une vie et sa vue en était troublée.

Elle oublia alors ses peurs, pris son courage et déposa sa lourde enveloppe, qu'elle portait depuis si longtemps, entre les ailes de ces papillons qui étaient là pour l'en décharger. Ce fut difficile, long. Mais au final, ce fut fait, et la chenille pu enfin, au fil des jours, des heures, avoir la capacité et les ressources nécessaires pour se transformer en joli papillon et déployer ses ailes.

Mais une fois devenue papillon, il y avait encore du chemin à parcourir avant d'atteindre l'arc-en-ciel qui éclairerait et illuminerait sa vie. Mais la chenille devenue papillon n'était pas seule et il lui était désormais plus facile d'entendre et de comprendre les conseils et l'aide des autres papillons.

Elle commença alors à s'attribuer les couleurs de cet arc-en-ciel, qu'un jour, elle atteindrait. C'était, elle le savait, un long chemin, mais lors de sa transformation de chenille en papillon, elle avait déjà pu rencontrer certaines couleurs. Et les couleurs qui lui manquaient, elle avait maintenant tout le nécessaire pour les trouver et les déposer sur ces ailes.

Car maintenant qu'elle les avait déployées, elle ne voulait pas les laisser vides, elle tenait à leur donner de la couleur.

Durant son chemin, elle a alors rencontré - une fois le noir et le blanc repoussés et amoindris - le rouge, couleur du danger. Mais toujours prête à se battre, elle utilisa la bravoure du rouge pour continuer et finit par attribuer au rouge le sang de la vie.

Elle fit ensuite un bon bout de chemin avec l'indigo qui représente le silence. Mais il y eu un jour où elle ne voulut plus de ce silence et s'appropria l'autre valeur de l'indigo : l'équilibre apporté par la pensée et la réflexion. Quand l'indigo bien net, elle pu voir le pourpre qui apportait la sagesse de la vie.

Après un long parcours, l'orange montra son nez et apporta à la chenille devenue papillon la santé et la force, qu'elle utilisa, entre autre, pour continuer son chemin vers la découverte de cet arc-en-ciel.

Elle rencontra le bleu, couleur de la paix et de la sérénité. C'est alors qu'elle pu entrevoir le jaune qui  apportait rire, gaieté et chaleur. Cela lui donna courage et la remplit de bonheur. Arriva alors sur son chemin le vert, couleur de la vie et de l'espoir !

Une fois toutes ces couleurs déposées sur ces ailes, elle pu construire son arc-en-ciel qui illumina le ciel.

Et chaque jour, le papillon - ancienne chenille - s'envolait vers cet arc-en-ciel aux couleurs magiques et magnifiques qui apporte à sa vie une cascade de sentiments et de bonheur.

Merci à tous de m'avoir accompagnée jusqu'à cet arc-en-ciel de couleurs qu'est la vie !

Marion
(sortie de Jouvence Nutrition en avril 2009)